(1) 2 3 4 ... 30 »
Cross-country : Patrouille en Suisse
le 23-02-2021 11:20:00 (288 lectures)

La météo du week-end est annoncée superbe et nous en profitons pour aller voir la famille en Alsace. En même temps, un vol en patrouille est prévu la samedi après-midi.

Tobias organise de main de maître l'évènement qui est rendu de fait assez complexe à cause des restrictions liées au COVID. Il propose un trajet de vol vers les Alpes suisses. Les restrictions rendent impossible un briefing commun au sol, il élabore un document complet qui reprend les informations importantes telles : le point de rendez-vous en vol, les altitudes assignées à chacun, les positions de chacun et la procédure de séparation en fin de vol.

Pendant le vol en patrouille nous appliquerons les procédures habituelles.

Voici un petit extrait du briefing.

Je suis numéro quatre et j'aurais Sylvain, voisin de hangar à Mulhouse et propriétaire d'un RV-7, comme passager et accessoirement chargé de faire des photos.

Un dernier contact téléphonique confirme que la météo est superbe, qu'il n'y a pas de NOTAM et que les cinq avions sont prêts.

Depuis Mulhouse-Habsheim, il y a 22 minutes de vol jusqu'au point de rendez-vous SONGI (repère bleu sur la carte). Bernie nous rejoint depuis Birrfeld (repère B) en Suisse, Tobias, Moritz et Hermann décollent en patrouille depuis Donaueschingen (repère D).

J'ai pris un peu de marge, nous volons à vitesse réduite vers le point de rendez-vous. Nous apercevons tout d'abord Bernie qui vole 300ft plus haut, puis la patrouille (déja détectée à l'anti-collision) qui vole 600ft plus haut. Le timing est quasi parfait et nous rassemblons sans problèmes.

Après être passé sous les espaces de Zurich, nous commençons la montée vers le mont Säntis. Je quitte alors momentanément la patrouille qui se met en position diamant pour prendre quelques photos. Ce type de vol est une première pour moi et ce n'est pas du tout évident, je reste assez conservateur quand à mon positionnement.

Nous dirigeons ensuite vers le glacier au sud du mont Clariden, en dessous de nous, des avions font des touch and go sur le glacier.

Il est déjà temps de reprendre la route vers le nord, les aérodromes militaires étant inactifs, le transit est facilité. Nous survolons le lac des Quatre Cantons, laissons Lucerne sur notre droite. Nous en profitons pour faire quelques changements de formation, le peu d'entrainement en position quatre se fait sentir. La stabilité dans les virages en échelon pourrait être meilleure.

Finalement nos chemins se séparent au dessus du point GIPOL, je suis le premier à quitter la formation, suivi de Bernie. Les allemands se sépareront plus tard en approchant Donaueschingen.

Avec Sylvain, nous empruntons le cheminement Est de Mulhouse-Bâle pour rejoindre Habsheim.

Un superbe vol de deux heures, un bon réentrainement pour la patrouille. Et quelques petites choses à perfectionner pour la prochaine fois.

Et pour terminer une petite vidéo faite par Hermann, numéro cinq de la patrouille.

Other flights : 2020 - Dernier vol
le 30-12-2020 16:00:00 (214 lectures)

La météo nous laisse une toute petite ouverture pour faire un dernier vol cette année. Nous faisons juste un petit tour de chateaux.

Tout d'abord Blandy les Tours

Puis Vaux le Vicomte

Nous terminons par une petit selfie au pied de l'avion.

Malgré les deux confinement, on a fait 59h12mn cette année avec l'avion.

J'ai emmené 10 nouveau passagers, posé l'avion sur quatre nouveaux terrains et participé à quatre stages de patrouille.

Fly-ins : Donaueschingen -Trento
le 07-09-2020 18:00:00 (393 lectures)

Un nouveau week-end de formation à la patrouille est prévue par Tobias avec deux jours à Donaueschingen en Forêt-Noire et deux jours à Trento en Italie.

Mise en place jeudi matin depuis Nangis en 1h30mn grace à un petit vent arrière.

Pour cette première journée nous serons 5 RV. Il y a des débutants donc les vols sont assez simples. Je fais deux vols en leader pour leur permettre avec l'aide d'un formateur de trouver et maintenir la bonne position dans mon aile. Pour cela je fais des lignes droites assez longues avec des virages souples et peu inclinés.

La soirée se termine par un barbecue au terrain.

Vendredi matin, je commence par un autre vol en leader au profit d'un pilote un peu plus avancé, mais qui doit encore se perfectionner pour nous suivre lors du voyage de l'après-midi. Un pilote suisse plus experimenté nous rejoint et nous faisons un vol à quatre pour montrer aux débutants la finalité de tout cet entraînement.

En fin d'après-midi nous partons en patrouille à 4 vers Trento, un vol  de 1h15mn environ. Je suis N°4 dans la patrouille et dès le décollage je constate que ma trappe d'huile n'est pas verrouillée. Avec le N°3 nous revenons nous poser pour régler le problème pendant que le leader et le N°2 se mettent en attente.
Après le redécollage nous nous rassemblons pour notre voyage. Il va sans dire qu'on a trouvé celui qui allait payer les boissons dans la soirée.

A Trento nous retrouvons deux pilotes italiens chevronnés et habitués des patrouilles.

Dans la soirée les leaders préparent un plan pour le lendemain car ce sera la seule journée volable et nous devrons repartir samedi dans l'après-midi pour éviter le mauvais temps prévu dimanche sur les Alpes.

Deux vols sont prévus samedi matin, un vol à 6 avions et un deuxième à 7 avions.

Les spotters s'en donnent à coeur joie, certains connus des pilotes italiens sont embarqués en fonction des places disponibles.

Les deux vols se passent à merveille, tant du point de vue des conditions météo que des procédures à appliquer pour tout faire en sécurité.
Voici quelques photos prises lors de ces deux vols.

Les pilotes allemands et suisses décident soit de rentrer chez eux soit pour une partie de passer une nuit en Autriche et de rentrer dimanche. Le lieu choisi est un peu trop à l'est à mon goût pour rentrer facilement dimanche, je décide de revenir directement à Nangis.

On commence normalement par le survol des Alpes,

Puis je descend pour passer sous les zones de Zurich, je survole la Forêt-Noire et les Vosges. Je tente une remontée mais le vent de face est trop fort et la couverture nuageuse nécessite également de descendre.

Je me pose à Nangis après 2h55mn, le vol le plus long fait avec l'avion.

Un superbe week-end avec de belles rencontres et de beaux vols.

Fly-ins : Mini-rassemblement à Paray-le-Monial
le 20-07-2020 13:10:00 (456 lectures)

Petit rassemblement estival du Vans Club de France à Paray-le-Monial.

A notre arrivée les premiers participants ont déjà garé leur avion.

Au total il y aura 16 avions dont une douzaine de RV (des 4, 6, 7, 8 et 14).

Sur le vol retour nous survolons le lac de Pannecière au nord de Chateau-Chinon.

Voici le barrage de Pannecière haut de 42m qui tient lieu de retenue.

Un peu plus au nord, au sud d'Auxerre, au bord de l'Yonne, le rocher du Saussois, lieu d'escalade avec des voies réputées difficiles.

Cross-country : Week-end aéronautique
le 30-06-2020 18:10:00 (480 lectures)

Jeudi nous partons vers Mulhouse pour passer un peu de temps en famille avant ma participation pendant le week-end à une rencontre de constructeurs de RV consacrée à un entrainement au vol en patrouille à Donaueschingen.

Samedi matin je fais le petit saut au dessus de la Forêt Noire pour retrouver les participants. Pour ce premier jour nous serons cinq avions, trois allemands, un suisse et un français.

Je commence par un vol en patrouille à deux avec Herman et son RV-8 pour me remettre les idées en place. Ensuite je fais deux vols à trois avions, avant de laisser mon tour pour me reposer. En fin de soirée, nous faisons un vol à quatre pour accompagner un des avions allemands qui nous quitte et en profitons pour faire quelques photos.

Dimanche matin, après l'arrivé d'un second avion suisse et le départ d'un autre allemand, nous décidons de faire un vol à trois avions et de nous poser en fin de vol sur le petit terrain de Winzeln-Schramberg (très bon restaurant pour le repas de midi). Je suis leader dans des conditions assez turbulentes, dans un espace aérien peu connu et en vol vers une destination inconnue pour moi. Tout ne s'est pas tout à fait passé comme prévu au briefing, mais j'avais avec moi Dani (qui est en train de finir un RV-14) et mes coéquipiers ont été indulgents.

Le terrain de Winzeln-Schramberg (EDTW) est bucolique au possible, mais quasiment invisible lors de l'approche.

L'après-midi, vol retour vers Donaueschingen, toujours dans la turbulence qui rend la patrouille un peu plus délicate à tenir. Les exercices deviennent plus difficile à réussir correctement, et c'est assez fatigués que nous retournons vers la base pour prendre un peu de repos.

Voici les deux avions suisses.

En fin d'après-midi, les conditions d'améliorent et pour accompagner le départ d'un des avions suisses, nous faisons un dernier vol à quatre.

Il est décidé de faire un vol assez court avec un programme reprenant les grandes lignes des exercices d'entrainement.
Voici un photo prise depuis l'avion N°4 lors de la position "diamant".

Et toujours depuis le N° 4 en virage en échelon.

Une photo de notre avion en position de n°2.

Le lundi nous sommes encore trois avions et en profitons pour nous entrainer à améliorer les points faibles, notamment les rassemblements : rejoindre l'avion du leader à l'intérieur ou à l'extérieur d'un virage. Ces manoeuvres sont très dynamiques et pas évidentes à appréhender correctement, notamment vers l'extérieur du virage (position normale du N°3 dans une patrouille).

Et voici une petite vidéo prise dimanche dans un peu de turbulence

Mardi, c'est le retour vers Nangis.

Un week-end (prolongé) bien rempli : 12h20mn de vol au total.

(1) 2 3 4 ... 30 »
Infos vol
Heures de vol : 374
Passagers : 90
Aérodromes : 76
Atterrissages : 557