Cross-country : Patrouille en Suisse
le 23-02-2021 11:20:00 (139 lectures)

La météo du week-end est annoncée superbe et nous en profitons pour aller voir la famille en Alsace. En même temps, un vol en patrouille est prévu la samedi après-midi.

Tobias organise de main de maître l'évènement qui est rendu de fait assez complexe à cause des restrictions liées au COVID. Il propose un trajet de vol vers les Alpes suisses. Les restrictions rendent impossible un briefing commun au sol, il élabore un document complet qui reprend les informations importantes telles : le point de rendez-vous en vol, les altitudes assignées à chacun, les positions de chacun et la procédure de séparation en fin de vol.

Pendant le vol en patrouille nous appliquerons les procédures habituelles.

Voici un petit extrait du briefing.

Je suis numéro quatre et j'aurais Sylvain, voisin de hangar à Mulhouse et propriétaire d'un RV-7, comme passager et accessoirement chargé de faire des photos.

Un dernier contact téléphonique confirme que la météo est superbe, qu'il n'y a pas de NOTAM et que les cinq avions sont prêts.

Depuis Mulhouse-Habsheim, il y a 22 minutes de vol jusqu'au point de rendez-vous SONGI (repère bleu sur la carte). Bernie nous rejoint depuis Birrfeld (repère B) en Suisse, Tobias, Moritz et Hermann décollent en patrouille depuis Donaueschingen (repère D).

J'ai pris un peu de marge, nous volons à vitesse réduite vers le point de rendez-vous. Nous apercevons tout d'abord Bernie qui vole 300ft plus haut, puis la patrouille (déja détectée à l'anti-collision) qui vole 600ft plus haut. Le timing est quasi parfait et nous rassemblons sans problèmes.

Après être passé sous les espaces de Zurich, nous commençons la montée vers le mont Säntis. Je quitte alors momentanément la patrouille qui se met en position diamant pour prendre quelques photos. Ce type de vol est une première pour moi et ce n'est pas du tout évident, je reste assez conservateur quand à mon positionnement.

Nous dirigeons ensuite vers le glacier au sud du mont Clariden, en dessous de nous, des avions font des touch and go sur le glacier.

Il est déjà temps de reprendre la route vers le nord, les aérodromes militaires étant inactifs, le transit est facilité. Nous survolons le lac des Quatre Cantons, laissons Lucerne sur notre droite. Nous en profitons pour faire quelques changements de formation, le peu d'entrainement en position quatre se fait sentir. La stabilité dans les virages en échelon pourrait être meilleure.

Finalement nos chemins se séparent au dessus du point GIPOL, je suis le premier à quitter la formation, suivi de Bernie. Les allemands se sépareront plus tard en approchant Donaueschingen.

Avec Sylvain, nous empruntons le cheminement Est de Mulhouse-Bâle pour rejoindre Habsheim.

Un superbe vol de deux heures, un bon réentrainement pour la patrouille. Et quelques petites choses à perfectionner pour la prochaine fois.

Et pour terminer une petite vidéo faite par Hermann, numéro cinq de la patrouille.

Article précédent - Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Infos vol
Heures de vol : 374
Passagers : 90
Aérodromes : 76
Atterrissages : 557