Fly-ins : Troisième jour de stage
le 23-09-2019 11:00:00 (91 lectures)

Les deux RV-8 sont repartis mais Herman est revenu avec son RV-7 (deux avions pour lui tout seul !).

Nos instructeurs décident qu’il est temps de passer à la patrouille à quatre.

Le briefing va permettre la présentation de toutes ces nouveautés. Nous faisons ce que nos instructeurs appellent le "dirt dance" (danse dans la boue), c'est comme pour la Patrouille de France et sa musique, une répétition au sol en position avec les messages radios appropriés.

Voici une photo prise lors d'une journée ultérieure à laquelle je n'étais pas présent.

Septième vol : Tobias sera le leader, Dominik va fêter son lâcher solo en tant que N°2, Herman volera en tant que N°3 avec Christo et je vais essayer une nouvelle position en tant que N°4 avec Steve. Dans les nouveautés il y a aussi le décollage en deux blocs de deux avions, le passage en colonne serrée, le passage en position diamant.

Tout cela ne se passe pas sans petites anicroches, la position de N°4 est très excentrée et nécessite de constants ajustements de puissance. Je n’étais jamais passé de plein gaz à ralenti et inversement autant de fois en un seul vol.

Dans la foulée c’est parti pour un huitième vol, qui ressemble beaucoup au septième avec en plus des changements de leader et donc renumérotation des ailiers (de quoi se faire des nœuds au cerveau).

Puis nous faisons une petite pause pour midi.

Les vols suivants sont un peu particuliers puisque nous allons nous poser sur le terrain de Bremgarten (ancienne base de Phantom F4 de l’armée allemande).

Le neuvième vol est spécial pour moi, je vais être numéro deux en solo, belle preuve de confiance des instructeurs.

Neuvième vol : patrouille à 4, solo en numéro 2. L’arrivée est particulière car pour des raisons environnementales il n’est pas possible d’arriver par la verticale. Nous allons nous séparer en campagne puis nous suivre en colonne vers le terrain. Lors des exercices en chemin, je réussis bien un rassemblement. Sans doute la chance du débutant.

Dixième vol : retour de Bremgarten vers Donaueschingen. Je suis numéro deux alors que Herman fait son premier vol solo en tant que leader. En croisière, changement de leader, je passe n°4, nous faisons quelques évolutions en diamant puis passons en colonne assez éloignée pour travailler les espacements à puissance constante (on coupe dans les virages pour se rapprocher et on fait l’extérieur pour s’éloigner), on retourne directement au terrain dans cette configuration.

Et cela se termine toujours pas un débriefing.

Soit au plus près des avions

Soit à table, avant, pendant ou après le repas.

Au final, encore une journée bien remplie avec quatre vols.

Article précédent - Article suivant Format imprimable Envoyer cet article à un ami Créer un fichier PDF à partir de cet article
Infos vol
Heures de vol : 311
Passagers : 80
Aérodromes : 72
Atterrissages : 464